Porte de Montreuil

Vous êtes dans : Porte de Montreuil > Le projet urbain > Le projet d'aménagement

Le projet d'aménagement

Le projet d'aménagement propose de réorganiser les mobilités en faveur des circulations douces, avec un nouveau franchissement central du boulevard périphérique dédié aux cheminements piétons et cyclistes et des rues adjacentes apaisées, sécurisées et végétalisées.

La réalisation de programmes constructibles, générateurs d’une nouvelle attractivité économique, permettra de créer un lieu de destination métropolitain et de créer des continuités urbaines et une animation qui font actuellement défaut : le marché aux puces sera pérennisé et rénové afin d’offrir de meilleures conditions d’accueil à ses commerçants et clients, la Recyclerie sera modernisée et l’offre de services et de commerces de proximité pour les habitants sera renforcée.

Par ailleurs, en lien avec la reconquête de la Porte, le projet prévoit un programme ambitieux inscrit dans le NPNRU « Les Portes du 20ème », portant sur la rénovation du parc de logements pour améliorer le confort des habitants et lutter contre la précarité énergétique, ainsi que sur une stratégie scolaire et éducative pour rompre avec les phénomènes d’évitement.

Afin d’enclencher rapidement la transformation du quartier, une première intervention a été engagée en 2018 sur les rues Félix Terrier, Harpignies et Blanchard, pour les pacifier et les rendre plus accueillantes, aux abords du groupe scolaire Eugène Reisz et du collège Jean Perrin. La circulation y est aujourd’hui plus apaisée avec l’aménagement d’une zone de rencontres rue Félix Terrier et la piétonnisation de la rue Blanchard.

Cette intervention sur l’espace public sera suivie dès 2020, par la réhabilitation des logements et espaces extérieurs du groupe Davout-Terrier menée par Paris Habitat, et par une stratégie d’activation des pieds d’immeubles, visant à renforcer l’offre de proximité et les services utiles aux locataires des résidences et à mettre en valeur les locaux commerciaux (vitrines, enseignes, terrasses…).

Pour engager la transformation de la future place métropolitaine, une opération d’aménagement a été créée et confiée à la SEMAPA en décembre 2019, sur un périmètre d’environ 10 hectares relevant du domaine public de la Ville de Paris, comprenant les infrastructures routières du rond-point de la Porte de Montreuil et environ 14 000 m² de foncier constructible, compris entre le boulevard périphérique et les communes de Montreuil et Bagnolet et destiné à accueillir un programme de constructions.

Photo aérienne 3 (Agrandir l'image). Photo aérienne novembre 2019 - © Philippe Guignard / Air Images / SEMAPA

En parallèle, la maîtrise d’œuvre des espaces publics a été confiée en février 2019 au groupement SETEC-TVK-OLM. Les études techniques préliminaires ont été lancées en mai 2019 pour préciser l’aménagement général de la future place et les conditions de réalisation de l’ouvrage de franchissement du boulevard périphérique, qui vise à réduire les nuisances générées par l’infrastructure routière tout en créant un nouvel espace public apaisé favorable aux circulations actives.

Afin d’enclencher la réalisation des programmes constructibles, trois emprises réparties en 6 lots et comprenant environ 14 000 m² de foncier et une emprise en volume au-dessus du boulevard périphérique, ont été intégrées à l’appel à projets « Reinventing Cities » lancé fin 2017, à une échelle internationale, par le Cities Climate Leadership Group (C40).

Le projet « The Collective » du mandataire Nexity, classé en tête au cours du jury final du 19 septembre 2019, prévoit la réalisation de six bâtiments, soit environ 58 000 m² de surface de plancher, dont des bureaux, le marché aux puces, un programme hôtelier et du co-living. Les locaux en rez-de-chaussée seront actifs et accueilleront des commerces et services de proximité.

Le promoteur s’engage sur la neutralité carbone en réduisant les émissions tant en phases conception et construction, avec un niveau très ambitieux de performance énergétique des bâtiments, qu’en phase exploitation. Le projet s’engage aussi sur la biodiversité avec 7 000 m² de surfaces végétalisées dont une part en pleine terre (1 650 m²), allant ainsi au-delà des objectifs du PLU, et plusieurs îlots de fraîcheur.

Le projet intègre la métamorphose du marché aux puces, en répondant au programme fixé par la Ville de Paris dans le cadre de l’appel à projets. Ce marché qui incarne l’histoire et l’âme de la Porte de Montreuil, sera ainsi pérennisé et conforté en offrant de meilleures conditions de travail aux commerçants et d’accueil aux nombreux clients qui le fréquentent.

  • Haut de page

Publication

13 Urbain n°34, avril - juin 2021
Lire en ligne Télécharger

Voir toutes les publications

Nous contacter

SEMAPA - Société d'Étude, de Maitrise d’Ouvrage et d’Aménagement Parisienne
69 - 71 rue du chevaleret
75013 Paris - France
Téléphone : +33 (0)1 44 06 20 00
contact@semapa.fr