Porte de Montreuil

Vous êtes dans : Porte de Montreuil > Le projet urbain > Historique et présentation du site

Historique et présentation du site

Le secteur de la Porte de Montreuil est marqué par la forte présence des infrastructures routières : le boulevard périphérique, qui crée une coupure physique avec les communes limitrophes et le territoire parisien situé à l’Est, et le rond-point de connexion à Paris et à Bagnolet, vaste anneau de franchissement obligeant piétons et cyclistes à un détour important par rapport à une traversée rectiligne.

Malgré l'arrivée du tramway sur les boulevards des Maréchaux (boulevard Davout), ce territoire souffre d’une image négative renforcée par la présence de nombreux biffins dont l'activité est de plus en plus mal supportée par les riverains des trois communes.
Ces importants dysfonctionnements urbains ont motivé l’inscription du secteur dans le Grand Projet de Renouvellement Urbain (GPRU) et dans le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) en 2014.

Les études menées entre 2003 et 2013 sur la transformation du rond-point routier de la Porte de Montreuil ont confirmé son potentiel de développement urbain et l’effet levier d’une requalification de l’espace public pour l’amélioration des conditions de vie des habitants et des usagers de ce quartier, aussi bien côté Paris, que pour les villes de Montreuil, de Bagnolet et pour le territoire d’Est Ensemble. L’étude réalisée par l’agence BABEL en 2012-2013 a également permis de faire apparaître le potentiel de la ceinture verte sportive, et l’enjeu d’inscrire le site de la Porte de Montreuil dans une réflexion globale sur la mise en valeur paysagère et l’évolution de la programmation urbaine sportive et de loisirs en lien avec les nouvelles pratiques sportives. 

Photo aérienne verticale (Agrandir l'image). Photo aérienne novembre 2019 - © Philippe Guignard / Air Images / SEMAPA

Pour engager la transformation de la Porte de Montreuil, le lancement d’une première phase opérationnelle a été approuvé par délibération des 29 et 30 juin 2015 du Conseil de Paris, portant sur la réalisation d’un ouvrage de franchissement au-dessus du boulevard périphérique et le lancement d’une étude urbaine sur un périmètre d’une trentaine d’hectares. Cette étude urbaine a été confiée fin 2016 à un groupement piloté par l’agence TVK.

Deux phases de concertation se sont, par ailleurs déroulées entre 2016 et 2018.

Pour enclencher la transformation de la Porte de Montreuil en place métropolitaine, la Ville de Paris a décidé de créer une opération d’aménagement au titre de l’article L.300-1 du Code de l’Urbanisme, portant sur un périmètre de 10 ha de foncier appartenant à la Ville, comprenant les espaces de voirie du rond-point routier de la Porte, ainsi que les emprises situées entre le boulevard périphérique et les communes de Montreuil et de Bagnolet.

La SEMAPA en a été désignée l’aménageur par le Conseil de Paris le 9 décembre 2019.

  • Haut de page